Le pire, c'est que cela m'est déjà arrivé!

 

Je pense que je n'ai jamais autant haï ma personne et ma situation qu'à ce moment là.


Il y a comme un sentiment d'impuissance, ce sentiment écrasant, qui t'empêche de penser rationnellement, ou plutôt, te fait trop penser. Te fait imaginer des scènes absurdes... 

Parce que dans le sentiment d'impuissance, il y a toujours cette vague d'espoir qui croît au fur et à mesure, puis qui dégonfle subitement. 

 

On a alors envie de rompre cette barrière de fer par une rencontre inattendue, un saut dans l'espace, un appel. Un contact, quelque chose qui fait mouvoir le destin. Mais..

Oh. Il a répondu.


 

 

 

 

 

OK.

 

 

Répondre sèchement, ou ne pas répondre? Le laisser crever dans son coin ou feigner l'amabilité? 

 

J'ai envie qu'il croupisse dans son coin et vienne ramper. C'est terrible comme sentiment.

 

Si je ne réponds pas, va-t-il relever? La dernière fois que j'ai eu cette pensée, fut la dernière fois que j'ai vu son prénom s'afficher sur mon téléphone.